10 TACTIQUES À EXPLOITER POUR COMBLER FACILEMENT VOS SAISONS CREUSES

Bonnes pratiques
Attirer des vacanciers pendant la période estivale est souvent chose assez aisée. Le nerf de la guerre est d’arriver à remplir également les saisons creuses pour assurer votre rentabilité. Voici 10 tactiques pour y parvenir facilement.

Adaptez votre communication dans les annonces en ligne

1- Pour attirer plus de locataires pendant les saisons creuses, vous devez veiller à proposer dans votre annonce des conditions de réservation plus favorables. Proposez un minimum de nuitées plus petit (2-3 nuitées au lieu de 7) pour faciliter des réservations plus courtes. Ajustez vos tarifs pour qu’ils soient plus attractifs qu’en haute saison (de -10% à -50%). Les locataires sont aussi souvent intéressés pour venir en fin de semaine : prévoyez donc des tarifs spéciaux pour les week-ends (de 2 à 4 jours) pour les inciter à réserver chez vous.

2- Pendant ces saisons creuses, faites vivre votre annonce. Revoyez le titre (ex : parler d’été indien), les photos (ex : vue depuis votre balcon en automne et en hiver), le texte de votre annonce… pour les ajuster à la saison. Trouvez des arguments différents, plus en rapport avec la saison concernée, cela fera mouche ! Mentionnez aussi les activités locales qui se déroulent pendant ces mois-là, les festivals, les salons… autant de déclencheurs de réservation.

3- Vous pouvez aussi proposer des équipements et des activités adaptés à la basse saison en les mettant bien en valeur. Par exemple, parlez des longues balades en forêt à la chasse aux champignons et du jacuzzi qui attend vos locataires à leur retour de promenade pour se détendre paisiblement… Insistez sur la mise à disposition gratuite du bois de chauffage pour passer des après-midi lecture au coin du feu… La seule limite est votre propre imagination !

Misez sur des locataires en particulier…

4- Misez tout d’abord sur vos anciens locataires. S’ils ont été ravis de leur séjour chez vous, ils seront ravis de revenir ne serait-ce que pour un court séjour. Envoyez-leur alors des invitations spéciales avec un tarif privilégié qui leur est réservé. Proposez-leur de parrainer des proches (famille, amis, collègues) à tarif préférentiel et, pour les remercier, offrez-leur une réduction sur un prochain séjour ou une bouteille de champagne par exemple.

5- Les touristes d’affaires sont aussi une excellente source de locataires hors saison. Les professionnels en déplacement ont en effet besoin de logement toute l’année et pourront ainsi facilement remplir vos saisons creuses. Pour les attirer, pensez à ajuster votre offre en proposant des équipements particuliers (ex : un coin bureau, une imprimante…), des tarifs négociés pour eux (ex : auprès des restaurants, laveries…), une possibilité d’arriver tardivement voire 24h/24. Cela les séduira à coup sûr et vous gagnerez un public très fidèle !

6- Vous pouvez aussi cibler dans votre communication des adultes sans enfants. Exemple : seniors ou adultes en déplacement dans le cadre d’un hobby (ornithologie, randonnée, golf, surf, etc…). Ces locataires n’ont pas la contrainte des vacances scolaires et rythment bien souvent leurs déplacements au gré des périodes propices à leurs activités et en dehors des vacances scolaires. Encore une fois ici, adaptez votre offre pour montrer que tout est fait chez vous pour les accueillir avec leur hobby notamment en mettant à disposition des équipements lourds ou compliqués à transporter pour les vacanciers (ex : planche de surf, caddie de golf, etc…).

7- Une autre option pour les propriétaires de location saisonnière est la location de leur logement pour tourner des films, courts ou longs métrages, publicités… Bien entendu, cela est plutôt adapté aux grandes maisons ou aux hébergements atypiques, dont le cachet est indéniable. N’hésitez pas à contacter les maisons de production pour proposer vos services, cela peut être très rentable et attrayant également. Vous les retrouverez facilement sur internet en cherchant « proposer lieu de tournage ».

Soyez créatif pour être attractif

8- Proposez régulièrement des promotions attractives dont le format varie très régulièrement : offre de dernière minute avec entrée à telle attraction incluse, 15% de réduction pendant tel festival, 7 nuits pour le prix de 5, etc… Et surtout mettez bien en avant ces promotions dans le titre et le texte de votre annonce, et pourquoi pas dans vos photos.
9- Créez des offres packagées, que vous ne proposez que pendant les saisons creuses. Proposez des week-ends à thème « gastronomie » par exemple avec un restaurateur des alentours… Ajoutez une escapade « romantique » dans un spa tout proche… Soyez créatif, combinez votre location avec les offres de vos partenaires pour proposer une expérience unique et à tarif préférentiel. Inspirez-vous des « coffrets cadeaux » pour trouver des idées !
10- Étudiez attentivement les options de visibilité ou de mise en avant que vous proposent les sites d’annonces. C’est le moment, en basse saison, d’investir un peu sur votre annonce pour ressortir en haut de page et ainsi vous faire connaître plus facilement. Combinez alors plusieurs des tactiques vues ici pour donner encore plus de poids à votre message !

En résumé :

Faites vivre votre annonce (textes, photos, conditions de réservation) pour l’adapter à la saison et permettre aux locataires de se projeter chez vous.

Soyez à l’écoute des actualités de votre région pour communiquer sur celles-ci et déclencher l’envie de louer chez vous pour profiter de ces festivités.

Misez sur des locataires à « hobby » en communiquant auprès d’eux sur ce que vous leur proposez de spécifique dans votre location pour leur faire plaisir.

Ne négligez pas le tourisme d’affaires qui est une source de locataires à part entière en adaptant votre location à leurs besoins.Pensez aux options de visibilité des sites d’annonces qui peuvent vous permettre de capter l’attention des touristes de basse saison.

23
1
Un commentaire
Laisser un commentaire
  • P
    Pierquin
    29 novembre 2017 à 17 h 43 min

    Etant un propriétaire retraité, je n’ai pas les mêmes disponibilités qu’une personne qui est toujours sur place et qui fait de sa location une profession. Donc, je ne dirai pas que cet article ne m’a pas plu. Il ne me concerne tout simplement pas. Et c’est un petit reproche que je fait en général pour tous les sites intéressants tel que le vôtre.
    Pensez aussi aux personnes âgées qui aiment résider dans leur seconde résidence, mais qui malheureusement, pour des raisons financières, doivent aussi la louer . . . Très cordialement,

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *