5 CONSEILS PRATIQUES POUR VOUS ORGANISER DANS VOTRE MÉNAGE

Bonnes pratiques
Quand on loue en saisonnier, l’organisation du ménage peut vite s’avérer être un casse-tête ! Pour ne pas vous prendre les pieds dans le tapis, suivez nos conseils.

Vous laisser du temps entre deux locations

De deux choses l’une : soit vous incluez un forfait ménage dans votre prix, et dans ces cas-là, c’est à vous ou à un prestataire que vous aurez sélectionné, de vous en charger ; soit ce n’est pas le cas, et vos locataires devront le faire avant de partir. Dans le premier cas, prenez soin de bien préciser les heures d’arrivée et de départ et vous laisser le temps de rendre les lieux propres. Le ménage, cela peut être long, surtout si l’on veut tout bien vérifier avant l’arrivée des nouveaux locataires. Selon la surface, comptez au minimum 2 heures. Rajoutez un peu de temps pour vous consacrer au rangement.

Vous faire aider

Si le ménage entre deux locations vous semble trop chronophage, surtout si vous en avez plusieurs ou si vous n’êtes pas sur place, alors vous pouvez choisir de faire appel à un prestataire. Cela peut être une personne indépendante ou une agence, services de conciergerie ou d’aide à la personne. Avec un professionnel, vous êtes assuré de la qualité et même d’une certaine flexibilité. Mais il vaut toujours mieux vérifier les références et leur équipement pour le ménage.

Une heure de ménage par un professionnel vous coûtera entre 20€ et 25€.

Pensez aussi que s’il s’agit de votre résidence principale, cela peut être déductible des impôts.

Vous équiper en professionnel

Quoi qu’il en soit, que ce soit à vous de faire le ménage ou à vos locataires, vous avez tout intérêt à vous munir d’un matériel de qualité ! Une location ne supporte pas l’à-peu-près.

Vous avez donc besoin d’un aspirateur de grande capacité et puissant pour vos tapis et moquettes. Une serpillère et, pourquoi pas, un nettoyeur vapeur pour les rideaux, par exemple, vous seront également utiles. Pour les produits d’entretien, même constat : pensez à un liquide pour les sols, les parquets si vous en avez, un détachant pour les tapis et moquettes, ou le canapé… n’oubliez pas non plus les vitres, les surfaces de la cuisine et de la salle-de-bain, un produit à poussière pour vos meubles. Bref, comme pour chez vous ! pour vous équiper, nous vous conseillons d’aller voir un commerçant spécialisé, qui saura vous conseiller au mieux.

Par quoi commencer… et par où finir ?

Le mieux est de s’attaquer en premier lieu aux pièces humides : cuisine, salle de bain et toilettes. Elles auront le temps de sécher pendant que vous ferez le reste. Vous pouvez vous consacrer ensuite aux autres pièces. Il vaut mieux d’abord enlever la poussière, sur les meubles, les tableaux, les abat-jours, les bibelots, les livres… c’est vite chronophage ! Alors, si vous disposez de peu de temps, ne le perdez pas à épousseter chaque livre !

Vous pouvez ensuite passer à l’aspirateur. Si des coussins, le tapis ou le canapé sont trop tachés, c’est le moment de les nettoyer. Après l’aspirateur, vous vous rendrez mieux compte de leur état.

N’oubliez pas les vitres. Il n’est sans doute pas nécessaire de les nettoyer à chaque fois mais c’est tout de même un point important pour une location. Rien de tel que des carreaux sales pour laisser une mauvaise impression.

Et enfin, il est temps d’arroser les plantes d’intérieur et le jardin, si vous en avez !

Le petit coup de frais pour terminer en beauté

Une fois les pièces bien propres, il est temps de mettre la touche finale qui ravira vos locataires. Un joli bouquet de fleurs fraiches dans le salon, par exemple, lui donnera un air pimpant et accueillant. Dans les pièces humides, vous pouvez ensuite donner un petit pshit de parfum. Vous pouvez continuer, mais restez léger, dans les autres pièces, sur les rideaux… le linge de maison peut lui aussi être parfumé, ça lui donnera un vrai coup de frais !

1 à 2 fois par an : le grand ménage de printemps !

Avant de démarrer la saison, c’est le meilleur moment pour effectuer un ménage en profondeur. Là, vous passerez bien sous tous les meubles, les tapis, le lit, derrière le frigidaire… les moindres recoins où la poussière et la saleté aiment à se nicher. N’oubliez pas le dessus des livres, par exemple, ou les suspensions, les tableaux, tous les objets les plus reculés. C’est aussi le temps de nettoyer les rideaux, les coussins et le canapé. Votre nettoyant-vapeur sera le bienvenu !

Vous pourrez en profiter pour faire quelques réparations si nécessaires. Et faire également le tri : la vaisselle cassée à remplacer, par exemple.

Inclure ou non le ménage dans vos tarifs ?

Vous avez en effet plusieurs possibilités :

– le ménage est inclus dans le prix. C’est la solution la plus souvent choisie par les loueurs. Ainsi vous maitrisez mieux la propreté de votre location et ce n’est pas un frein pour les locataires.

– le ménage est en option, ce qui signifie que le locataire peut choisir de le faire lui-même. Dans ce cas, nous vous conseillons de bien vérifier, malgré tout, la propreté du logement avant l’arrivée des prochains vacanciers. L’inconvénient de cette formule est que vous pouvez être amené à effectuer quelques retouches pour que ce soit impeccable… l’avantage est que vous n’imposez pas à vos hôtes de devoir payer cette prestation supplémentaire.

Vous choisirez l’une ou l’autre formule en fonction de votre situation. Vérifiez auparavant ce qui est le plus souvent pratiqué autour de chez vous. Cela vous donnera des indications pour prendre votre décision. L’expérience est aussi bonne conseillère !

Un logement propre vous attirera des commentaires favorables de la part de vos locataires, qui pourront ensuite vous recommander et leur donner envie de revenir. Ce n’est donc pas à traiter à la légère ! il est donc important de bien vous organiser. A vous, ensuite, d’ajouter à nos conseils votre touche personnelle !

En résumé

Pensez à vous réserver du temps entre chaque location pour le ménage, s’il est inclus dans vos tarifs.

Si vous le souhaitez, vous pouvez faire appel à des professionnels.

Votre matériel et vos produits doivent être de bonne qualité et adaptés au logement.

Commencez par les pièces humides, elles auront le temps de sécher pendant que vous vous occuperez du reste.

Prévoyez un grand ménage de printemps avant le début de la saison pour tout remettre en état.

32
4
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *