COMMENT ATTIRER DES TOURISTES INTERNATIONAUX, LES SÉDUIRE ET LES FIDÉLISER ?

Bonnes pratiques
La France est la première destination touristique mondiale. Il serait donc dommage de ne pas profiter de ce rayonnement international pour élargir votre cible en vous adressant aux vacanciers étrangers. Voici nos conseils pratiques pour attirer chez vous toujours plus de nationalités différentes.

La France = 1ère destination touristique mondiale

Plus de 80 millions de touristes étrangers viennent chaque année visiter la France, en provenance non seulement des pays européens, mais également des Etats Unis, du Canada ou plus récemment de Chine, d’Inde ou encore du Brésil. Leur pouvoir d’achat est souvent élevé, donc vous ne devez pas laisser passer ce fort potentiel de locataires, pour élargir votre clientèle actuelle.

Bien entendu, il est impératif d’avoir une communication soignée et de faire des efforts pour les convaincre de louer chez vous. C’est d’autant plus critique que ces populations ont besoin d’être rassurées, notamment après les nombreux attentats survenus en Europe.

Si vous n’êtes pas forcément multilingue, cela ne doit pas en aucun cas être un frein à proposer vos logements à des vacanciers étrangers. Des outils sont là pour vous aider…

Des échanges fluides dans toutes les langues ?

Pour convaincre les étrangers de réserver chez vous, il est primordial de bien se comprendre réciproquement dans les échanges qui se déroulent le plus souvent par écrit.

Pour ces échanges par email ou via les messageries internes des sites d’annonces, pensez à utiliser des outils de traduction instantanée comme « Google Translate » ou « Reverso ». Ils vous permettent de comprendre ce que les vacanciers vous demandent et de vous exprimer en retour dans la langue de vos interlocuteurs. Vous pouvez ainsi écrire facilement en chinois, indien, brésilien, etc… Les traductions ne sont pas parfaites certes, mais vous adresser aux vacanciers dans leur langue natale est une vraie attention qu’ils apprécieront.

Une bonne pratique est aussi d’avoir des emails-type a minima en français et en anglais. Cela vous permet de répondre rapidement à la plupart des questions posées par les internautes. Vous pouvez ainsi mettre en avant plus efficacement tous les atouts de votre location.

Pensez également à vanter tous les hauts lieux touristiques français de votre région qui font rêver les étrangers (ex : à Cannes dire que l’on est près de la Croisette ou du palais du festival, à Paris parler de la distance du Sacré Cœur ou de la vue sur la Tour Eiffel, etc…) et montrez quelques photos « typiques de la France » pour finir de les convaincre (ex : bouteille de vin, baguette, gastronomie, etc…).

Enfin, il existe aussi des applications sur smartphone de « tchat » vous permettant d’échanger des messages instantanés avec vos interlocuteurs (ex. : Dotalk). Vous composez ainsi des messages écrits en français, messages immédiatement traduits et envoyés au destinataire dans sa langue à lui !

Facilitez les différentes étapes de la réservation

Une fois que vous avez convaincu un vacancier étranger de séjourner chez vous, ne négligez pas les aspects contractuels. Sachez que seul le contrat français prévaut puisque la prestation a lieu en France : vous devez donc faire signer votre contrat habituel en français. Il est bon cependant de fournir un contrat en langue anglaise à titre informatif, qui permettra aux locataires de bien comprendre toutes les clauses applicables, ce qui les rassurera.

Si vous n’avez pas de version anglaise de votre contrat, utilisez là aussi les outils de traduction automatique classiques. Vous pouvez aussi essayer « Word Lens », une application qui vous permet de prendre en photo le texte que vous souhaitez traduire et qui vous donne instantanément la traduction dans la langue souhaitée. Idéalement, faites relire la version anglaise obtenue à quelqu’un qui maîtrise la langue, pour en assurer la qualité.

Deuxième sujet important pour finaliser la réservation : le paiement. 92% des étrangers souhaitent pouvoir réserver en ligne. Permettez-le leur via votre site d’annonces ou votre site web personnel, ou proposez un paiement par Paypal, solution souvent privilégiée car connue de tous.

Concernant la caution (dépôt de garantie), veillez à bien expliquer son fonctionnement dès la réservation et à rappeler qu’elle sera demandée en espèces le jour d’arrivée ou qu’elle peut être payée d’avance via Paypal (et restituée par ce même biais dès la location finie).

Enfin, petit détail administratif : l’obligation de faire remplir et signer par les clients étrangers une fiche individuelle de police remise aux autorités (cf. article R. 611-42 du code de l’entrée et du séjour des étrangers et du droit d’asile). Pensez-y dès leur arrivée.

Soignez l’accueil de vos locataires étrangers

Lorsque vous accueillez vos locataires étrangers, là encore la langue peut être un frein naturel qu’il faut anticiper. Comme vous, les étrangers ne sont pas toujours à l’aise pour s’exprimer dans une autre langue, alors préparez ces échanges en amont.

Soit vous parlez anglais, et eux aussi, alors tout va bien : la conversion et les échanges sont fluides et les informations passent bien. Soit vous ne parlez pas anglais et, dans ce cas, préparez une lettre de bienvenue et des explications sur la location en anglais, langue universelle. Ils auront ainsi par écrit toutes les informations à connaître pour leur séjour.

Pour échanger de vive-voix avec vos locataires, des applications permettent des traductions instantanées « live » (ex : iTranslate Voice). Vous vous adressez à ces applications en français et elles traduisent instantanément vos propos dans la langue souhaitée : magique pour bien débuter une relation avec un locataire étranger !

En résumé :

La langue ne doit plus être un frein à l’accueil des étrangers, de nombreux outils existent aujourd’hui pour faciliter la communication avec eux.

Anticipez bien toutes les étapes de la réservation, pour proposer à ces vacanciers un parcours fluide comme s’ils réservaient dans leur pays.

Soignez leur accueil pour qu’ils se sentent comme chez eux et débutent leur séjour en France, dans votre location, de la meilleure manière qui soit.

25
0
Un commentaire
Laisser un commentaire
  • M
    Martine Laporte
    5 avril 2018 à 10 h 53 min

    Parfait, très utile car j’ai des demandes et ne connaissait pas toutes les modalités. Merci

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *