COMMENT MAGNIFIER SON JARDIN ?

L'oeil de l'expert
Aménager l’intérieur, c’est essentiel, mais il ne faut pas oublier l’extérieur. Il est tout aussi important pour le vacancier ! Comment le rendre plus accueillant et lui donner de la personnalité ? Régis Juvigny, paysagiste, vous apporte quelques précieux conseils pour valoriser cet écrin.

Qu’est-ce qui, selon vous, rend un jardin accueillant ?

Pour moi, le jardin est dans la continuité de la maison, il peaufine son image. Il fait partie d’un ensemble qui doit être homogène. C’est ainsi que vous donnerez une vraie personnalité à votre location. Les aménagements que vous envisagez pour l’intérieur doivent prendre en compte l’extérieur – l’accès au jardin, la vue que l’on peut avoir depuis les pièces, les cadrages…
Par ailleurs, il faut toujours se référer au terroir. Un vacancier qui a choisi la Bretagne appréciera de trouver des hortensias sur son lieu de résidence. En Normandie, ce sera un pommier. Et si, sous le pommier, vous placez un banc, une table… votre locataire sera enchanté d’y prendre son petit-déjeuner ! C’est tout un esprit qu’il faut créer. En outre, acheter des plantes de la région est une solution très économique et c’est plus facile à entretenir.

Qu’est-ce qui est à bannir absolument, selon vous ? 

Un jardin ne doit pas faire négligé. Même si vous n’avez pas le temps de désherber partout, les plantes de premier plan doivent être bien tenues. Soignez ce qui se voit le plus, ce n’est pas grave si derrière il reste quelques mauvaises herbes.

Mais surtout, pensez à bien délimiter les espaces. Définissez notamment un ou des espaces où l’on a envie de se poser et de rester. Signifiez-le par un salon de jardin, qui doit être esthétique et en bon état. Vous montrez ainsi que vous avez le souci de vos invités, que vous êtes content qu’ils soient là.
Vous n’avez pas besoin d’avoir trop de végétaux ou trop d’espèces différentes, qui peuvent vite faire un effet fouillis et négligé et qui seront difficile à gérer. Et, si vous avez un petit jardin, il est préférable de planter en périphérie et de laisser ainsi un espace central dans lequel on peut évoluer. Au centre, vous pouvez faire pousser un bel arbre. Il sera comme une sculpture et fera de l’ombre. Il doit être un signal qui donne à votre lieu sa personnalité.

Que feriez-vous en priorité pour magnifier un jardin ?

Je protège mes trésors ! Qu’est-ce qui donne du caractère à ce jardin ? Avez-vous un bel arbre, une plate-bande réussie, un arbuste qui apporte vraiment quelque chose ? Si oui, alors gardez-le et mettez-le en valeur. Ensuite, je regarde les couleurs. Est-ce que c’est harmonieux ? quelles sont les dissonances ? Si vous avez un cognassier du Japon bien rouge à côté d’un forsythia jaune, ce sera trop agressif. Attention également aux couleurs criardes, aux feuillages trop panachés… Les camaïeux, la douceur sont toujours préférables. Et il existe une règle : pas plus de 2 couleurs primaires. Si vous avez du jaune et du bleu, alors ne mettez pas de rouge.
En deuxième temps, je veille à ce que l’espace soit compréhensible. Donc je le redessine, et je n’hésite pas à arracher ou déplacer les plantes qui brouillent les repères.

Il faut également se projeter sur l’année tout entière. Votre jardin doit être beau quelle que soit la saison. Un viburnum en fleurs de novembre à février ou un petit conifère pour habiller l’hiver, des bulbes pour saluer l’arrivée du printemps, des potentilles ou des spirées pour supporter la chaleur de l’été, des asters et des arbustes aux belles couleurs chaudes pour illuminer l’automne…

Que conseillez-vous pour la terrasse ?

Elle est essentielle et elle doit inciter les visiteurs à s’y poser. Le jardin devient alors un tableau que l’on regarde. De plus, si le jardin est fragile, une belle terrasse limitera l’envie de s’y promener. Si on a le choix, il vaut mieux ne pas la prévoir au nord, elle sera moins utilisée. Et il vaut mieux un sol en dur que de l’herbe vite piétinée, dans laquelle vos meubles s’enfonceront et s’abimeront. Vous ferez en sorte également d’orienter les visiteurs vers cette terrasse en créant des ouvertures, des allées.

Qu’en est-il des vis-à-vis ? Que préconisez-vous pour les masquer ?

C’est une question qu’il faut envisager dès le début et en se projetant dans le futur. Attention aux palissades en bois, qui sont faciles à poser, certes, mais qui pourrissent vite et donnent un aspect négligé. Pensez plutôt au grillage sur lequel vous ferez pousser des plantes grimpantes, c’est plus poétique. Elles sont d’ailleurs une réponse idéale aux dysfonctionnements visuels : elles poussent vite, sont très florifères. Mon conseil est d’éviter la glycine et de se tourner vers des bignones, des clématites, du jasmin, du chèvrefeuille…

Pour les haies, on peut choisir des végétaux persistants mais attention aux grosses feuilles, elles réduisent l’espace visuellement. La haie bocagère peut être une solution. Mais il ne faut pas multiplier les espèces à l’excès, vous compliqueriez la taille.

Un dernier conseil de décoration ?

Pensez aux luminaires. Vous devez éclairer la terrasse et les lieux de passage. J’aime beaucoup les guirlandes lumineuses, voire même les lampions. C’est festif et sympathique. Vous pouvez en mettre sur l’arbre que vous avez au milieu de votre jardin, près de votre salon de jardin, ou sur votre pommier…

En résumé

Un jardin doit donner de la personnalité à la maison et il doit être pensé dans sa continuité.

Choisissez plutôt des plantes de votre région, c’est ce que les locataires espèrent trouver, elles sont moins chères et plus faciles à entretenir.

Des espaces bien délimités permettront au visiteur de bien se repérer et de ne pas dégrader ce à quoi vous tenez.

Attention aux couleurs : pas de mélanges trop agressifs, il vaut mieux préférer la douceur et les camaïeux.

Créer un espace accueillant où l’on pourra se reposer et rester, pour regarder le jardin comme un tableau.

À découvrir : Le site de Régis Juvigny

92
7
2 commentaires
Laisser un commentaire
  • B
    Beltoise Colette
    18 mars 2018 à 22 h 27 min

    LES CONSEILS SONT TOUJOURS BONS A PRENDRE IL Y A DES CHOSES AUXQUELLES ON NE PENSENT PAS TOUJOURS . POUR LES JARDINS DES ROSIERS ET DES HORTENSIAS SUFFISSENT POUR L’ENTRETIEN de toutes ses plantes; CETTE ANNEE LE GROS BOULOT EXTERIEUR ; TRAVAIL DE PEINTURE CLOTURE ET GRILLES TOUT SERA A FAIRE AUX BEAUX JOURS . IL A TELLEMENT PLU QUE LES EXTERIEURS SONT DANS UN ETAT LAMENTABLE PARTOUT . BON COURAGE A VOUS . CORDIALEMENT . COLETTE

  • M
    Maryline ALEXIS
    7 avril 2018 à 8 h 38 min

    Cet article m’a fait un bien fou. Lire que je ne me suis pas trompée dans la création et l’entretien de mon jardin arrive à calmer tous les maux que mon corps endure, surtout en cette saison…. Mais quel plaisir aussi de travailler avec la nature…Bon courage à toutes et tous. Maryline

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *