COMMENT RENDRE UNE PIÈCE PLUS GRANDE ?

L'oeil de l'expert
Le salon, la cuisine ou la chambre de votre location est petite et étriquée ? Si on ne peut pas pousser les murs, on peut cependant la rendre plus spacieuse. Désencombrer la pièce, dégager l’espace avec des rangements, habiller les murs ou les sols, choisir sa lumière… avec quelques petites astuces et même un petit budget, vous ferez des miracles. Caroline Vitte, architecte d’intérieur, nous propose sa recette.

Qu’est-ce qui fait qu’une pièce paraît plus petite qu’une autre ?

A dimension égale, c’est sans aucun doute la manière dont elle est décorée. Une pièce peu lumineuse, surchargée de meubles ou d’objets, habillée de teintes sombres paraîtra toujours plus petite. Les aménagements, les meubles, les tapis, la couleur des murs… tout ceci participe de l’effet d’espace.

En revanche, une pièce claire, dans laquelle on joue sur la profondeur et les reliefs, sera une pièce dans laquelle il fait bon vivre et évoluer, où l’on ne se sent pas à l’étroit.

Y a-t-il des règles à respecter en matière d’espace ?

Il faut tout prendre en compte : la luminosité, la forme – si elle est rectangle ou carrée. Si votre pièce est toute en longueur, il vous faudra travailler sa largeur, et inversement. Si elle est basse de plafond, c’est sa hauteur qu’il faudra étudier. Un exemple : si vous mettez du plancher au sol, posez-le dans le sens inverse de celui de la pièce – si elle est en longueur, il devra être posé dans sa largeur.

Surtout, il faut désencombrer les pièces, ne garder que l’essentiel. Et l’essentiel ne veut pas dire que du fonctionnel : un seul bel objet un peu design lui apportera du cachet.

Peut-on agrandir son logement sans pour autant dépenser des fortunes ?

Tout à fait. Il ne s’agit le plus souvent que de décoration et on peut travailler sur les murs, le mobilier, les tapis, les tableaux ou la lumière à moindre coûts. Il est également possible d’envisager d’abattre des cloisons si ces dernières ne sont pas indispensables. Cela représente des travaux un peu plus lourds, mais vous y gagnerez en perspective.

   

Face à une petite pièce, que feriez-vous en priorité ?

Je m’occuperais d’abord des murs et j’y passerais un coup de peinture dans des tons neutres – du beige, du bleu gris, du vert de gris… Je pourrais peindre un mur un peu plus foncé pour créer du relief, ou y poser du papier peint, ou encore une photo panoramique qui apportera de la profondeur. Les rayures peuvent être efficaces, mais dans le sens de la largeur si vous avez une pièce étroite, ou en hauteur si elle est basse de plafond. 

Que préfèreriez-vous pour les sols ?

Le parquet ou le carrelage est préférable à la moquette. Et optez plutôt pour du grand format avec de petits joints pour le carrelage. Plus uniforme, votre sol agrandira réellement votre pièce. Choisissez pour les plinthes un médium que vous pourrez peindre de la même couleur que vos murs.
Vous pouvez mettre un joli tapis. Il peut être à rayures, par exemple.

Un mot sur le choix des meubles ?

Il faut qu’ils ne soient pas trop imposants, bien entendu, et plutôt clairs. Je choisirais plutôt un canapé convertible et de petites tables gigognes pour le salon, par exemple.

Si j’ai besoin de rangements, je privilégierais un meuble sur toute la longueur et hauteur du mur et qui soit de la même couleur. Et plutôt des étagères qu’une bibliothèque. Quelques cubes à moduler à sa guise sur un mur…

Et pour la décoration ?

Pas trop d’objets ! Des bougies sur un petit meuble ou une table. Un beau vase, des coussins…

Côté lumière, on évitera les plafonniers ou les suspensions, à quoi on préfèrera plutôt des spots intégrés au plafond – un peu plus de budget – ou des appliques, des lampes à poser… il ne faut pas hésiter à multiplier les points de lumière.

Je n’encombrerais pas non plus les fenêtres. J’y mettrais des stores, soit bateau soit tout simples, ou même rien si vous n’avez pas de vis-à-vis. Si vous voulez des rideaux, pourquoi pas, mais il faut qu’il y ait une hauteur de plafond suffisante.
Ne mettez pas trop de plantes, une ou deux suffisent, et plutôt petites. Un ou deux cactus – attention aux enfants ! – ou des plantes grasses qui ne demandent pas trop d’entretien.
Pensez aussi au grand miroir, mais attention à ce qu’il reflète. Il est préférable de le mettre face à une fenêtre – et surtout pas une porte.
Quant aux tableaux, un seul peut suffire.

Y a-t-il des couleurs à privilégier ?

Les teintes claires, bien sûr, et neutres avec lesquelles vous jouerez pour faire des camaïeux. Attention cependant : trop blanc, votre logement paraîtra froid et sans âme. Préférez du beige, du taupe, du gris s’il est assez clair et exposé dans la lumière… ce qui ne vous empêche pas d’y ajouter quelques touches de couleurs vives. Des coussins, par exemple, une lampe, un tableau… Un tableau coloré sur un mur clair peut faire un très bel effet.

 

En résumé

Une pièce lumineuse et claire paraîtra toujours plus grande

Prendre en compte la forme de la pièce : si elle est plutôt rectangle, il faudra travailler sa largeur ; basse de plafond, ce sera sa hauteur

Choisir des tons clairs et neutres que l’on peut égayer avec quelques touches de couleurs vives

Préférer une décoration épurée et désencombrer la pièce en ne gardant que l’essentiel

 

A découvrir :

Le site de Caroline Vitte, architecte d’intérieur : https://www.cvdecoration.fr

35
1
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *