CONFINEMENT : ET SI VOUS EN PROFITIEZ POUR AMÉLIORER VOTRE ANNONCE DE LOCATION SAISONNIÈRE ?

Bonnes pratiques
Certes, les réservations dans votre location saisonnière ont été annulées à cause du confinement. Mais pourquoi ne pas faire contre mauvaise fortune bon cœur, et en profiter pour améliorer votre annonce ?

Location saisonnière et confinement : comment mettre ce temps à profit ?

En tant que propriétaire, vous avez dû faire face à de nombreuses annulations pendant le confinement, d’autant plus que les vacances de printemps ont débuté le samedi 4 avril dernier pour la zone C… Et que de nombreuses réservations avaient été prises sur ces dates.

Mais, qu’à cela ne tienne, restez positif : c’est le moment de mettre ce temps à profit pour faire tout ce que vous n’avez pas le temps de faire pour votre location saisonnière, et notamment améliorer l’annonce de location de votre bien, que certains peuvent avoir tendance à négliger.

5 conseils pour améliorer votre annonce de location saisonnière

L’annonce de votre logement est à soigner particulièrement, notamment car c’est la première chose que vos locataires potentiels verront, et surtout, ce qui fera qu’ils décideront ou non de cliquer sur celle-ci.

Pour l’améliorer, voici quelques conseils à mettre en place dès aujourd’hui, pour mettre à profit ce temps dégagé par le confinement :

  1. Soignez le titre de votre location saisonnière

C’est très simple, mais le titre est primordial : c’est lui, qui, en plus des aperçus photos, donnera envie à des vacanciers de cliquer sur votre annonce plutôt que sur une autre.

Pensez donc à indiquer :

  • Le type de bien : villa, maison, appartement, chalet….
  • Un qualificatif qui marque sa différence : « de charme » « typique », « moderne », « du XIXème siècle » …
  • Son emplacement géographique : à la montagne, au bord de la mer, à la campagne, dans telle ville…
  • Enfin, donnez un dernier signe distinctif, montrant son caractère unique : avec piscine, belle vue, proche du centre-ville, exposé(e) plein Sud…

Attention, ne donnez pas de fausse information en pensant que cela va attirer les vacanciers potentiels : par exemple, ne dites pas dans le titre que votre maison est au bord de la mer si celle-ci est en réalité à 20min en voiture des plages. Certes cela fera cliquer, mais cela ne transformera pas le clic en réservation. L’honnêteté a toujours du bon !

  1. Faites une description exhaustive de votre bien

N’ayez pas peur de trop en dire sur votre bien.

En effet, il vaut mieux une annonce trop longue que pas assez, donc soyez exhaustif.

Donnez notamment :

  • De combien de pièces est composé votre logement, sa surface.
  • De combien de chambres dispose-t-il, des lits et des places disponibles dans chacune d’entre elle.
  • Des équipements qui composent la cuisine, le salon (télévision, lave-vaisselle, machine à café, lave-linge…)
  • Des autres atouts éventuels du logement : une piscine, un barbecue extérieur, de jeux pour les enfants, Wi-Fi…

N’hésitez pas à « découper » votre annonce en différentes parties : la première concerne le logement ; la seconde parlera des équipements en détail ; la troisième les alentours, le quartier dans lequel il se situe ; la quatrième parlera de la région et de ce qu’il y a à y faire.

Bref, n’ayez pas peur de faire quelque chose de long, mais, si tel est le cas, faites respirer votre annonce en utilisant des espaces, des majuscules, du gras et de l’italique si la plateforme d’annonces vous le permet, afin de rendre la lecture agréable.

  1. Rédigez une description agréable à lire

N’oubliez pas que c’est dans les premières secondes que vous pouvez séduire un locataire potentiel. N’hésitez donc pas à utiliser des phrases d’accroche au début de votre annonce, par exemple « Découvrez le charme de la Provence … ».

Pensez également à vous relire pour être sûr(e) de ne pas laisser de fautes d’orthographe ou de syntaxe, de penser à utiliser des virgules, des majuscules en début de phrase et des points à la fin.

  1. Pour améliorer votre annonce de location saisonnière, utilisez de belles photos !

S’il s’avère que vous passez le confinement dans le logement que vous louez de façon saisonnière, profitez de ce moment pour prendre de nouvelles photos de votre bien pour le mettre en valeur.

Rangez votre logement, profitez du meilleur moment de la journée pour prendre des photos (le matin ou au coucher du soleil, selon l’exposition) et prenez-en plusieurs pour sélectionner les meilleures.

  1. Refixez le prix de votre location saisonnière

Profitez du confinement également pour faire une analyse des prix des biens ressemblant aux vôtres et voyez si vous devez réévaluer le vôtre, pour qu’il soit juste et compétitif.

En résumé :

Mettez ce confinement à profit pour améliorer votre annonce de location saisonnière : une chose que l’on n’a jamais le temps de faire.

Le titre est la première chose que l’on va voir sur votre location saisonnière : ne le négligez pas !

Ne mentez pas dans votre annonce ou votre titre : cela ne fera qu’éloigner les locataires potentiels ou vous attirer de mauvais commentaires ensuite.

Faites une description claire, exhaustive et agréable à lire de votre bien pour que vos locataires potentiels aient déjà l’impression d’être en vacances.

Si vous le pouvez, faites de nouvelles photos de votre bien pour votre annonce.

Profitez du confinement pour refaire une étude de marché pour fixer un prix juste et compétitif pour votre bien.

31
1
Un commentaire
Laisser un commentaire
  • o
    ordonneau
    28 avril 2020 à 20 h 55 min

    Très bon article cela me donne envie d’améliorer mon annonce de locztion

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *