EN BORD DE MER, QUELLES ACTIVITÉS PROPOSER À VOS LOCATAIRES ?

L'oeil de l'expert
L’été approche et la saison balnéaire aussi. Quelles activités mettre en avant lorsqu’on loue près de la mer ? Dans la région de Royan, il n’y en a pas que pour la plage ! Un exemple à suivre. Entretien avec Laurent Giraud, Office de Tourisme Communautaire Destination Royan Atlantique.

Quelle typologie de vacanciers accueillez-vous dans votre région ?

En haute-saison, ce sont principalement des familles, avec des enfants de 8 à 14 ans. C’est le cas du 14 juillet au 23 août. La population passe de 80 000 habitants à 250 000 environ. Hôtels, campings, locations font le plein sur les stations balnéaires que sont Meschers, St Georges-de-Didonne, Royan, Vaux-sur-mer,  St Palais-sur-mer, Les Mathes-La Palmyre, la Tremblade-Ronce-les-Bains.

Cette cible a un pouvoir d’achat supérieur. Elle est principalement urbaine, venue des grandes métropoles de la Région mais aussi beaucoup de Paris. Elle recherche des activités à faire en famille, surtout liées à la mer, bien entendu, mais aussi des sports de mobilité et de découverte comme le vélo, le VTT, le canoë…

Qu’en est-il des autres saisons ?

La saison dans la région dure 6 mois, elle commence à Pâques et finit fin septembre. En avant saison et pendant les ponts, d’avril à juin, nous voyons plus des couples ou des personnes seules avec enfant.

En septembre, ce sont plutôt des seniors. Les sports doux de découverte les séduisent également, des balades, par exemple. Nous proposons une visite guidée par jour et selon des thématiques : culturelle, patrimoine, spécialités culinaires de la région… Tout comme les séjours liés à la gastronomie locale, des visites de chais pour le Pinaud, le vin, le cognac.

Quant aux étrangers, nous voyons surtout des Anglais, des Allemands, des Néerlandais, des Belges et des Suisses. Ils viennent en général en mai-juin et en septembre. Ils correspondent à 8 % de nos vacanciers et sont surtout attirés par la présence des deux estuaires : celui de la Gironde, le plus grand d’Europe, et celui de la Seudre, le plus petit. C’est un environnement bien conservé, resté sauvage. Les Allemands sont férus de nature. Les Anglais préfèrent le côté culturel ou gastronomique.

Enfin, il ne faut pas oublier le tourisme d’affaires qui s’est bien développé avec le Palais des Congrès de Royan. Et ça, c’est toute l’année !

J’ajouterais qu’en hors saison, ce sont surtout les locations meublées qui plaisent.

En règle général, quelles sont les activités que l’on vous demande le plus souvent ?

Il y en a pléthore dans la région ! Et plus seulement tournées vers la mer, même si notre palette est très balnéaire. Mais aujourd’hui, les vacanciers veulent se déconnecter, retrouver le calme et la nature, en famille. Ce n’est pas une région qui est dans le « paraître », elle est restée authentique, avec les forêts, les estuaires, les côtes de la Gironde, les marais salants, les parcs à huîtres de La Seudre…

Alors même si en été, tout est plutôt tourné vers la mer, en hors saison, ce sont surtout les activités autour du patrimoine que nous mettons en avant. Par exemple, l’architecture des années 50 à Royan qui a été détruite à la guerre et reconstruite, intéresse beaucoup aujourd’hui. On visite le marché, le front de mer, l’église ou le palais des congrès…

Par ailleurs, on nous demande de plus en plus, et surtout hors saison, des activités plus insolites, curieuses. Les carrelets sur l’estuaire de la Gironde, les cabanes de pêcheurs, les grottes troglodytes de Meschers-sur-Gironde, très étonnantes, Régulus et Matata… tout comme des sports hors des sentiers battus, comme une balade à cheval sur la plage, par exemple. Tout ce qu’on ne trouverait pas ailleurs, finalement. Les étrangers, notamment, adorent !

Pouvez-vous nous citer quelques-unes des activités les plus appréciées ?

Nous avons tout d’abord des sites touristiques incontournables : le Zoo de la Palmyre, Planète Exotica à Royan, le Parc de l’estuaire à St Georges-de-Didonne ou encore Talmont-sur-Gironde et Mornac, classés «  Plus Beaux Villages de France »… Et vous avez aussi le Phare de Cordouan, où l’on accède par bateau en 20 mn, qui est classé comme Monument Historique. Ou celui de la Coubre à la Tremblade, qui offre une vue magnifique sur la côte sauvage.

Côté sport, la palette est complète, sauf le ski ! Nautisme, cheval, golf, parachutisme… et vous avez des parcs de loisirs très appréciés, comme Indian Forest, de l’accro-branche, ou le Family Fun Park avec 12 pistes de bowling, du karting, du trampoline, des murs d’ecalade… et enfin, le Coolongalook Parc Aventure de Royan, avec un parcours dans les arbres. Sans oublier le zoo de La Palmyre bien sûr !

Plus culturel, la Maison des Douanes à St Palais propose des expositions d’art contemporain. Et elle ouvre la porte sur le chemin des douaniers, très apprécié toute l’année.

Et, tout au long de la saison, de nombreux événements culturels ou sportifs sont organisés un peu partout : le Rêve d’Icare, en juin, pour des sports aériens, le festival Un Violon sur le Sable, fin juillet, le festival Humour et Eau salée à St Georges de Didonne fin juillet, le spectacle pyro-symphonique du 15 août à Royan, la Remontée de la Seudre en septembre, la Croisée des phares à Les Mathes-La Palmyre en août, ou les Jeudis Musicaux, de juin à septembre.

Quels conseils donneriez-vous à des loueurs saisonniers de la région ?                 

Je leur dirais de ne pas hésiter à se rapprocher de nous. Nous pourrons les conseiller sur les activités à mettre en avant. Nous avons un service dédié aux locations saisonnières. Tous les propriétaires peuvent nous contacter pour qu’on les accompagne dans leur démarche. Ils peuvent venir déposer leurs annonces et venir chercher des renseignements, des dépliants…

Enfin, nous pouvons aller plus loin s’ils veulent mettre en place une Démarche Qualité pour être classé en Meublé de Tourisme. Ils seront guidés en termes d’équipements et de moyens de communication.

En résumé

N’hésitez pas à vous rapprocher de votre Office de Tourisme pour connaître les activités les plus appréciées, selon vos cibles, ou obtenir un classement en Meublé Tourisme.

En région balnéaire, la saison dure environ 6 mois, ce qui vous laisse la possibilité de toucher des cibles étrangères, ou seniors.

Selon la période, vous pouvez mettre en avant des activités différentes dans vos annonces : plus insolites en hors saison, par exemple, ou la gastronomie locale, les sites touristiques, les balades en nature…

Pensez aux événements culturels : c’est une bonne opportunité pour valoriser votre location.

Et n’oubliez pas : les vacanciers recherchent de l’authenticité, se ressourcer et se retrouver en famille, du calme et de la tranquillité !

À découvrir :
Le site de l’Office de Tourisme de Royan-Atlantique

12
0
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *