LES RÉSEAUX SOCIAUX FONT RÊVER LES VACANCIERS !

L'oeil de l'expert
En amont de la réservation et pour prolonger l’expérience des vacanciers, rien de tel que les réseaux sociaux ! Comment et où être présent ? Réponses avec notre expert, Quentin Lafon, Social Media Strategist chez Lonsdale.

Les propriétaires d’une location saisonnière ont-ils intérêt à être présent sur les réseaux sociaux ?

Les réseaux sociaux permettent d’instaurer et d’animer un lien différent avec vos locataires potentiels. Lorsqu’ils consultent votre annonce, ils peuvent aller sur Facebook ou Instagram se faire une idée plus complète de ce que vous proposez. On peut vraiment dire qu’ils prolongent l’expérience. Vous y créerez un véritable univers autour de votre location.
Vous pourrez y poster plus de détails, plus de photos… et dialoguer véritablement avec les vacanciers. Celui-ci pourra y exprimer sa satisfaction, la partager avec ses amis, mais aussi rester en contact avec vous, voir les améliorations que vous apportez à votre jardin, la déco et les commenter.

Il pourra aussi se faire une meilleure idée, dans son choix de location, de ce qui l’attend, des activités proposées par le loueur ou dans la région, des avis et des bonnes relations que vous entretenez avec vos locataires…
Les réseaux sociaux permettent de faire ce qu’on appelle du story-telling, ce qui signifie raconter une belle histoire qui ne pourra qu’embellir l’offre et donner envie. Ça peut vraiment faire la différence !

Qu’est-ce que ça peut leur apporter ? Est-ce que les réseaux sociaux font vendre ?

Facebook ou Instagram permettent surtout d’améliorer la notoriété et l’image de la location. Ce qui, au final, fait vendre ! Mais indirectement et de manière plus subtile. La relation avec le vacancier y est plus « vraie », authentique, moins commerciale. Alors, oui, dans ce sens, les réseaux sociaux peuvent favoriser la réservation. D’autant qu’ouvrir une page ne coûte rien et que c’est facile à alimenter.
Si vous souhaitez toucher d’autres personnes que votre communauté de fans, alors il faudra vous lancer dans la sponsorisation de vos posts. Cela demande du budget. L’avantage est que vous pouvez cibler de manière assez précise. Cela peut être intéressant pour diffuser plus largement une offre promotionnelle, par exemple.
Sachez également que ceux qu’on appelle les Milleniums, par exemple, les moins de 30 ans, choisissent aujourd’hui leur destination sur Instagram. C’est un vrai facteur déclencheur. Ils regardent où sont allés leurs amis, à partir des photos que ceux-ci ont postées. Les Offices de Tourisme misent de plus en plus sur ce phénomène, d’ailleurs, et ils ont tous ou presque leur compte Instagram.
Enfin, pour activer réellement la réservation, vous devez mettre à chaque lien sur votre annonce, et donc la plateforme où elle est publiée.

Comment y être présent et sur quels réseaux sociaux ?

Facebook, parce qu’il se prête bien à ce genre de publication et qu’il rassemble toutes les cibles, quel que soit leur âge. Vous pouvez établir un contact plus personnel, c’est le réseau des amis. Instagram pour les jeunes surtout, mais tous les âges y sont de plus en plus. C’est un volet plus aspirationnel.
Enfin, je vous conseille d’ouvrir une page propre à votre location sur Facebook. Votre compte a un usage privé, il vaut mieux ne pas mélanger. Instagram, c’est différent, c’est en principe un compte public que tout le monde peut voir.
Ensuite, si vous louez plusieurs logements, vous avez deux possibilités : soit ouvrir une page par location, ce qui permet de créer un univers pour chaque ; soit une page qui regroupe toutes vos locations, et les promouvoir auprès d’anciens vacanciers. Il est venu passer un été dans une de vos locations au bord de la mer ? Il sera peut-être intéressé pour renouveler l’expérience l’hiver au ski !

Quelles sont les premières étapes pour débuter ?

Pour ouvrir une page, rien de plus simple. Vous devez d’abord créer un profil avec votre mail, nom et prénom. Ensuite, cliquez sur « Créer une page ». Facebook vous aidera pas à pas. Vous pourrez ensuite ajouter des photos. Nous vous conseillons d’y poster les plus belles photos de votre location ainsi que les atouts de votre région. Dans la partie « À propos », vous ajouterez des informations telles que la localisation, les moyens d’accès et les équipements que vous proposez. Vous pouvez vous inspirer du descriptif que vous avez réalisé sur votre annonce.
Une fois vos pages créées, pensez à inviter vos amis à en devenir fan. Cela constituera une base. Et, bien entendu, incitez vos prospects à la consulter et vos clients à s’y abonner.

Quels types de posts conseillez-vous ?

Des photos, des textes courts, de la vidéo, aussi. Employez un style sympatique, naturel et spontané. Nous sommes dans la conversation. Engagez vos fans : posez leur des questions, faites-les réagir !
Pour les sujets, pensez à promouvoir la région où vous êtes, les activités. Vous pouvez partager des posts des Offices de Tourisme, par exemple. C’est sympathique, vous donnez des conseils, et cela ne peut qu’avoir un impact positif.
Et bien sûr, votre location. Montrez le jardin à chaque saison, faites des 360° de votre appartement ou de votre maison, c’est immersif et vos fans apprécieront l’expérience. Les 360 peuvent être réalisés facilement à partir de la fonction « panorama » de votre smartphone ou sous forme de vidéo. Postez des photos des améliorations que vous apportez à votre déco, par exemple. Vos photos doivent être simples, toujours naturelles, mais de qualité.
Enfin, les vacanciers eux-mêmes. J’ai connu un loueur qui postait des photos de ses locataires à leur arrivée, avec leur famille, et racontait rapidement leur histoire, avec leur autorisation, bien sûr. J’ai trouvé cela très sympa !
Et quand, après le séjour, vous leur demandez s’il s’est bien passé, ajoutez dans votre mail le lien de vos pages sur les réseaux sociaux pour qu’ils y postent un commentaire ou qu’ils y partagent des photos prises pendant leurs vacances chez vous.
Vous pouvez aussi publier des photos de vous, dans votre jardin, dans la maison.
Et bien sûr, vous pouvez faire des posts plus commerciaux : vos offres promotionnelles, notamment, ou avant chaque début de saison, faire des relances.

Comment vérifier que ça fonctionne ?

Déjà en observant le nombre de fans et voir s’il évolue. Mais ce chiffre n’est pas le plus important. Vous pouvez avoir une petite communauté, l’essentiel est qu’elle soit engagée. Il vous faut susciter les likes avec des contenus sympas, les commentaires et les partages. Vous verrez vite les posts qui fonctionnent le mieux et vous pourrez les adapter en fonction.

À quelle fréquence doit-on publier ?

Tout dépend si vous louez tout au long de l’année ou si c’est saisonnier. Dans le premier cas, un post par semaine, c’est bien. Dans le deuxième, publiez dès avant la saison pour susciter l’envie. Dans tous les cas, il faut faire vivre votre page !

Doit-on répondre aux commentaires ? et que faire en cas de commentaires négatifs ? peut-on les supprimer ?

Oui, il faut absolument répondre ! Vos pages sur les réseaux sociaux sont là pour échanger pas juste pour publier. Et, en cas de commentaires négatifs, n’hésitez pas : il faut intervenir tout de suite ! « Je suis désolé, je vais vérifier… » et pourquoi pas, faire un geste commercial. Répondez avec franchise. Et, si vraiment le post est catastrophique, vous pouvez toujours le supprimer.
Quoi qu’il en soit, soyez tranquille, en général, un vacancier qui like votre page le fait parce qu’il est content. L’objectif étant qu’il le soit encore plus, alors n’hésitez pas !

En résumé

Les réseaux sociaux améliorent votre image et votre notoriété, ce qui fait vendre, au final.

Les deux réseaux sociaux où vous pouvez être : Facebook et Instagram.

Profitez de ces médias pour instaurer et animer un lien sympathique avec les vacanciers, en ajoutant des détails par rapport à votre annonce.

Postez-y par exemple des photos ou vidéos de votre logement et du jardin, de vos locataires, de la région où il est situé, vos offres promotionnelles…

Pour favoriser la réservation, pensez à ajouter le lien vers votre plateforme de location.

46
5
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *