LOGEMENT INSOLITE : UNE BONNE SOLUTION POUR SE DÉMARQUER

Bonnes pratiques
Roulottes, yourtes, cabanes… Les logements insolites ont le vent en poupe depuis plusieurs années en location saisonnière. Et pour cause, ils permettent aux vacanciers de s’offrir une expérience unique et aux propriétaires de se démarquer de leurs concurrents !

Louer un logement insolite pour offrir une expérience aux vacanciers

Vous l’avez sûrement remarqué en tant que propriétaire de location saisonnière, et même en tant que vacancier vous-même : les séjours insolites, qui étaient avant des exceptions, sont un vrai marché aujourd’hui. Et pour cause, cela permet aux locataires de s’offrir une bulle d’air, une pause insolite, une véritable expérience et ce quelle que soit la configuration du voyage !
Ces séjours s’apprécient autant en couple, qu’entre amis, seul ou en famille, et s’ils sont réussis, ils génèrent un grand bouche-à-oreilles. C’est là tout l’intérêt de la location d’un logement insolite : cela offre une expérience unique, les vacanciers le racontent à leurs proches comme une histoire… Ce qui va les pousser à réserver chez vous, et donc à booster vos réservations.

Installer un logement insolite pour booster vos réservations

Justement, ce bouche-à-oreille généré par l’expérience vécue par vos vacanciers va pouvoir augmenter le nombre de réservations chez vous ! Aussi, d’un point de vue pratique, un autre avantage d’installer une cabane, une roulotte ou un tipi sur votre terrain, c’est que cela vous permet d’avoir des couchages supplémentaires… Ce qui est encore meilleur pour votre agenda de réservation ! De plus, cela vous permet d’étendre votre offre : si vous possédez une location saisonnière de prestige par exemple, placer des roulottes ou des tipis dans votre propriété vous permettra de proposer des locations saisonnières à un prix plus abordable que celui des chambres de votre demeure, et donc de conquérir un autre public.
En règle générale, mettre à disposition de vos vacanciers des logements insolite vous permettra de conquérir un autre marché, et notamment celui des personnes qui sont en recherche d’une nouvelle façon de voyager… Et ils sont de plus en plus nombreux.

Yourte, roulotte, cabanes… Il existe tous types de logements insolites !

En fonction de ce que vous souhaitez faire, il existe de nombreux types d’habitations originales, comme par exemple :
Les yourtes et tipis
Les cabanes, perchées ou au sol
Les roulottes et caravanes fixes
Les péniches, si vous avez un cours d’eau non loin de chez vous
Les chambres-bulles
Les tiny houses ou « maisons miniatures »
Les bungalows et habitations sur pilotis…

Notez en revanche que ce n’est pas parce que l’habitation est insolite qu’elle n’est pas pour autant exempte de réglementations !
Tout d’abord, sachez que les logements insolites sont classés HLL, Habitations Légères de Loisir, et vous devrez les déclarer comme telles dans votre bilan fiscal annuel. Pour installer celles-ci sur votre terrain, vous aurez besoin de faire une déclaration préalable de travaux si elles font moins de 35 m², et d’obtenir un permis de construire si leur surface est supérieure.L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est AdobeStock_108684460-1024x682.jpeg.

Attention, un logement insolite demande de l’entretien !

Enfin, la dernière chose à savoir avant d’entamer votre projet d’installation de logement insolite, c’est que ce type d’habitation demandent beaucoup d’entretien. Notamment parce que ce type de logements attire une clientèle conséquente, mais qui va opter pour des séjours de courtes durées : rares sont les personnes qui restent deux semaines dans une chambre-bulle. Le chassé-croisé de vacanciers sera donc être plus important, et avec lui, le besoin de désinfection et nettoyage entre chaque passage va s’intensifier.
De plus, ces habitations insolites étant plus fragiles au niveau de leurs fondations, il faudra inspecter leur état général et leur solidité régulièrement afin d’éviter tout accident.

EN RÉSUMÉ

Les logements insolites permettent de booster le bouche-à-oreille, et donc vos réservations.

Moins chères à la nuitée qu’une chambre classique, elles permettent également d’attirer un autre public.

Les logements insolites vous permettent également d’avoir des couchages supplémentaires au sein de votre domaine.

Les logements insolites sont classés « habitations légères de loisirs » et seront classées et taxées comme telles par l’administration fiscale.

Si votre logement insolite fait moins de 35 m² vous aurez besoin d’une déclaration préalable de travaux pour l’installer. Au-delà de cette surface, c’est un permis de construire qui vous sera nécessaire.

Un logement insolite demande beaucoup d’entretien, il vous faudra donc plus de temps à consacrer à votre activité si vous en installez un chez vous.

1
0
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *