QUELS MOYENS DE PAIEMENT POUR BOUCLER FACILEMENT VOS RÉSERVATIONS ?

Bonnes pratiques
Les moyens de paiement que vous proposez ne sont pas à négliger. Ils peuvent faire la différence au moment clé de la prise de décision des vacanciers. Alors découvrez quels moyens de paiement leur proposer et pourquoi…

Les moyens de paiement, un outil pour louer plus souvent négligé 

Les moyens de paiement sont souvent la dernière roue du carrosse quand il s’agit de créer une offre de location saisonnière. Aménagement, décoration, fixation des prix… tout cela passe avant. Et au moment de proposer leur bien à la location, les propriétaires choisissent le plus souvent le moyen de paiement le plus classique : le chèque.

Sauf que ce seul et unique moyen de paiement ne répondra pas nécessairement aux attentes de tous vos locataires. Il faut donc bien prendre le temps de réfléchir à tous les types de clientèle que vous voulez séduire et proposer des moyens de paiement en conséquence. Sans oublier ensuite de les valoriser pleinement sur vos supports de communication (annonces, sites web, email de confirmation).

Satisfaire spécifiquement les locataires français

Les Français paient encore beaucoup par « chèque ». Ils seront donc ravis de pouvoir vous envoyer leur acompte par chèque et déposer leur caution aussi par chèque. Cela facilite la transaction et assure une réservation en douceur.

Ils seront aussi très favorables à payer en « chèques-vacances », moyen de paiement qui va mécaniquement réduire le coût de leurs vacances grâce à la quote-part payée par leur employeur (10 millions de Français reçoivent aujourd’hui des chèques-vacances).

La démarche de conventionnement auprès de l’Agence Nationale pour les Chèques-Vacances (ANCV) peut se faire simplement en ligne. Si vous disposez d’un numéro de SIREN, il y a de fortes chances que vous soyez éligible pour proposer ce moyen de paiement très prisé des Français (pour valider votre éligibilité, rendez-vous ici).

Proposer les paiements dématérialisés

Pour séduire une clientèle plus large, à l’international notamment, il est important de proposer des moyens de paiement dématérialisés. Ils permettent aux locataires de réserver rapidement et de n’importe où. Cela leur facilite la vie et favorise la réservation chez vous !

Le « virement bancaire » est une solution simple pour le locataire et sécurisante pour le propriétaire (par rapport aux chèques sans provision par exemple). Il faut seulement être attentif aux risques de fraude : méfiez-vous de certains virements provenant de l’étranger, notamment si leur montant est supérieur au montant demandé pour la location.

Vous pouvez aussi proposer un « paiement en ligne » avec des prestataires comme Paypal par exemple. Si vous avez un site web personnel, vous pouvez ainsi permettre à vos locataires d’effectuer leur règlement en ligne. Autre solution dématérialisée : Paypal propose de générer vous-même un email  avec un lien qui permettra à vos locataires de payer en ligne. Encore plus récent : les banques lancent aujourd’hui des applications pour smartphone qui permettent à vos locataires de payer en ligne : renseignez-vous auprès de votre banque !

En résumé :

Réfléchissez à vos moyens de paiement comme une partie intégrante de votre offre, car ils sont directement déclencheurs de réservation.

Acceptez les chèques et si possible les chèques-vacances, pour emporter la décision en devenant ainsi de facto moins cher que vos concurrents.

Proposez des moyens de paiement dématérialisés pour toucher une clientèle plus large, plus mobile, plus jeune et plus internationale.

 

 

60
0
Un commentaire
Laisser un commentaire
  • V
    Vergeron
    26 novembre 2018 à 8 h 50 min

    Parfait

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *